Sortie associative – Le Teich 23 mars 2019

Chers amis,

En ce tout début de printemps, nous vous proposons une sortie à la réserve ornithologique du Teich. Nous pourrons y observer les milans noirs qui sont arrivés d’Afrique, quelques sarcelles d’été en migration, des limicoles tels les barges, avocettes et courlis ainsi que bien d’autres surprises.

En revanche pour cette sortie nous n’avons pas le minibus, l’association offre donc le déplacement (carburant + péage) pour deux véhicules personnels.

Jessica et moi vous attendrons directement dans la réserve, nous laissons donc les membres qui souhaitent mettre leur véhicule à disposition se manifester sur ce fil. Nous sommes conscients que l’annonce arrive tardivement, mais nous attendions une réponse pour le minibus.

MODALITÉS

– Sortie réservée aux adhérents de l’association à jour de leur cotisation.

– Priorité aux membres n’ayant pas encore participé à une sortie associative cette saison.

– Prévoir 9,20 € par personne pour l’entrée de la réserve.

– Prévoir votre casse-croûte pour le midi.

– Nous vous laissons vous organiser pour le ramassage des membres, généralement le départ de Mazères se fait à 6h30, le départ de Toulouse à 7h15 afin d’arriver un peu avant l’ouverture de la réserve (10h). Attention le lieu de ramassage sera défini par les personnes qui prendront leurs vehicules.

Dès à présent, merci de réserver votre place en cliquant ci-dessous en précisant > Nom / Prénom / Pseudo/Lieu de ramassage souhaité / Prise de véhicule personnel ou non



Les sélections FEVRIER 2019

Ce mois-ci, nous avons eu une rareté au domaine : l’Oie à bec court (Anser brachyrhynchus). Cette espèce, nicheuse du Groenland, d’Islande et du Svalbard, hiverne au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et certaines années dans le nord de la France. Sa présence en Ariège est exceptionnelle. Elle a été vue pour la première fois au mois de janvier, en dehors du domaine, en compagnie d’oies cendrées. En suivant les oies, elle s’est retrouvée au domaine et a pu être photographiée depuis l’observatoire du Mirador.

Migratrices de passage, une Grive litorne (Turdus pilaris) et une Grive mauvis (Turdus iliacus) ont pu être observées. Alors que la litorne se reproduit en France, surtout dans la moitié est du pays, la mauvis ne niche pas chez nous. Beaucoup d’individus des deux espèces venant d’Europe du nord et de l’est hivernent en France, avant de repartir se reproduire dans leur pays d’origine.

Autre mouvement migratoire que l’on ne voit pas si souvent que ça, celui de la Barge à queue noire (Limosa limosa). En hiver, cette espèce est plutôt côtière, et passe plus rarement à l’intérieur des terres.

Très précoce, la première Echasse blanche (Himantopus himantopus) est arrivée au domaine. Elle ne restera peut-être pas, généralement les premiers migrateurs continuent leur route. Mais celle-ci est quand même assez en avance, l’an dernier la première était arrivée mi-mars.

Les quelques journées ensoleillées ont fait sortir les papillons de leur torpeur. C’est le cas de ce Robert-le-diable (Polygonia c-album), qui hiverne sous forme adulte, à l’instar du paon du jour et du vulcain. Il est cependant un peu moins abondant au domaine que les deux espèces précédentes. Sa chenille ressemble à s’y méprendre à une fiente d’oiseau et se nourrit de diverses plantes et arbres, comprenant les orties, les saules…

Bonne découverte.
LADDDO

Sélections photos : Edith & Jessica
Recherche et rédaction : Jessica
Coordination : Christophe