Archives pour la catégorie – Expos

Les sélections photos de Mars 2018

Le mois de mars est le dernier mois de l’hiver. C’est là que le printemps commence vraiment à pointer le bout de son nez, avec les premiers arbres qui fleurissent, les chemins qui se colorent de pulmonaires et de ficaires, et par endroits les premières orchidées, les Ophrys de mars. C’est aussi au mois de mars que le début de la migration des oiseaux commence réellement.

Une grue cendrée solitaire s’est arrêtée au domaine, certainement fatiguée par son voyage vers le nord. Elle s’est reposée ici quelques jours, avant de repartir, certainement avec un autre groupe de grues passant par là.

Une autre migratrice rare mais régulière, la marouette ponctuée. Elle est restée au domaine au moins 3 semaines pour se restaurer. C’est sans aucun doute la star du mois ! Ces oiseaux, plus communs à l’est de l’Europe qu’à l’ouest, nichent de façon éparpillée dans presque tous les départements Français. La population française est en diminution, principalement à cause de la perte de leur habitat aussi bien dans les zones de reproduction que d’hivernage (Afrique tropicale surtout, mais aussi Maghreb).

Nous avons aussi eu nos premiers petits gravelots et échasses blanches ! Mais il n’est pas rare que les premiers migrateurs ne soient pas les premiers nicheurs. Peut-être continueront-ils leur route. Autre limicole qui lui ne niche pas ici, le chevalier gambette. Trois d’entre eux ont été observés à la fin du mois. Toujours chez les limicoles, les chevaliers culblanc qui eux étaient présents tout l’hiver sont encore assez nombreux. Ils ne vont pas tarder à aller sur leurs sites de reproduction, dans la taïga de Scandinavie, Russie, des pays Baltes et de la Pologne, où ils nichent dans de vieux nids de merles ou de grives. Les bécassines des marais elles aussi vont bientôt partir, mais certaines resteront nicher dans le pays. Les hérons cendrés sont également moins nombreux, les adultes reproducteurs étant dans leurs héronnières.

Quelques vols de pipits farlouses passent au-dessus des champs et prairies. Les bergeronnettes grises sont nombreuses à être observées dans les pelouses, cherchant petits diptères et pucerons. Les pouillots véloces eux aussi sont en nombre, se délectant de diptères fraîchement éclos et du nectar des premiers arbres fleuris. Nous les entendons également chanter, ainsi que les linottes, les bruants zizi, les cisticoles, les roitelets triple-bandeau, les mésanges, les tariers pâtres et même les cochevis huppés. Les pics et les sittelles s’activent eux aussi dans le petit bois.

Les passereaux hivernants ne sont pas encore repartis, il reste toujours quelques grosbecs, pinsons du nord et tarins, mais leur nombre a sérieusement diminué.

Les canards aussi se font moins nombreux. Il reste encore quelques sarcelles d’hiver et quelques canards souchets ça et là, et une poignée de sarcelles d’été ont fait halte sur les étangs. Deux ouettes d’Egypte ont été photographiées également, c’est le deuxième passage cette saison !

Certains oiseaux ne perdent pas de temps et commencent déjà à construire leur nid, c’est le cas des cigognes blanches et des troglodytes mignons. D’autres sont plus en avance encore, certains canards colverts ont déjà eu des canetons ! Les martins pêcheurs, très discrets, commencent également à aménager leurs trous pour la nidification et sont plus rarement observés depuis les affûts.

Les milans royaux se font plus rare, et sont petit à petit remplacés par les milans noirs.

Côté mammifères, les chevreuils sont toujours aussi beaux avec leurs bois de velours, et les écureuils, eux, commencent à perdre leurs touffes de poils aux oreilles en prévision des beaux jours.

Les insectes s’activent de plus en plus dès qu’il fait beau, les premières aurores parcourent les chemins à une allure folle, accompagnées de citrons et de tircis. Les premières abeilles solitaires, pour le moment surtout des osmies cornues, ont pris possession de l’hôtel à insectes, nettoient les loges pour la future génération. Les pisaures sont nombreuses à affûter dans les hautes herbes, et les premières saltiques sont observées, chassant activement.

Bonne découverte.
LADDDO

Sélections photos : Edith & Jessica
Recherche et rédaction : Jessica
Conseiller scientifique : Jean Joachim

DECOUVREZ LA SELECTION

Les sélections de Février 2018

Ce mois de février a été un mois frais, avec deux épisodes neigeux et des températures parfois très basses. La neige n’est pas restée longtemps, juste assez pour que quelques jolies photos soient prises.

Les rapaces hivernants comme une bonne partie des buses variables et des éperviers d’Europe n’ont pas encore pris la route pour leurs quartiers d’été. En revanche, plusieurs grands groupes de vanneaux (600 en tout) ont survolé le domaine des oiseaux et certains s’y sont même posés, en compagnie d’un pluvier guignard. Ces groupes d’oiseaux commencent tranquillement à remonter vers le nord, en stationnant sur les zones où la nourriture est abondante.

Les parades de canards ont toujours lieu, nous observons régulièrement des colverts, sarcelles d’hiver ainsi que des souchets. Ces derniers sont souvent observés tourillonnant sur l’eau, faisant ainsi remonter les nutriments à portée de bec. Deux sarcelles d’été ont aussi été observées.

Les étangs sont animés par les pêches des grands cormorans, faisant des réserves avant de rejoindre leurs sites de nidification. Certains ont déjà leur plumage nuptial, avec la calotte et le cou blancs ainsi qu’une tache de même couleur à la cuisse. D’autres sont sombres avec le ventre blanc, ce sont des jeunes, qui acquerront leur plumage d’adulte au bout de 2 ans.

Il y a encore un peu d’activité à la mangeoire, les tarins, pinsons du nord et grosbecs casse noyaux ne repartiront que vers la mi-mars.

Les mâles chevreuils portent fièrement leurs bois recouverts de velours, velours qu’ils perdront entre le mois de mars et le mois de juin.

Fin février, le printemps commence à pointer le bout de son nez, avec les premières observations d’insectes et araignées en particulier lors des journées ensoleillées. Certains oiseaux commencent à chanter comme les mésanges, les merles, les grives musiciennes et les bruants zizi. Les rougeogorges et les troglodytes, qui chantent tout au long de l’hiver pour défendre leur territoire, sont également un peu plus bruyants.

DECOUVREZ LA SELECTION

Sélections photos : Edith Lane & Jessica Joachim
Recherche et rédaction : Jessica Joachim
Support scientifique : Jean Joachim & Jean François Bousquet.

Nouvelle formule pour cette année 2018, n’hésitez pas à laisser vos commentaires, ça fait toujours plaisir aux bénévoles qui prennent de leur temps, bonne visite chers amis.

Sélections mensuelles JAN2018

      Un mois de janvier riche en diversité et en passereaux hivernants. Cette saison est celle des Grosbecs casse noyaux, descendus en masse dans nos contrées. Ce phénomène est certainement lié à un manque de nourriture das les zones classiques d’hivernage, et correspond à l’invasion de mésanges bleues et noires qui est également notable.

Les tarins ne sont pas en reste avec une centaine d’oiseaux se nourrissant autour de la mangeoire, et les pinsons du nord en plus faible nombre mais bien présents.

Ce mois-ci nous avons également une visite peu banale, celle de 4 Ouettes d’Egypte. Cet oiseau originaire d’Afrique et introduit volontairement ou non en Europe (Pays-Bas, grande-Bretagne et Allemagne) s’acclimate bien à nos latitudes. Le gros des populations françaises se situe dans le nord-est, mais petit à petit des individus se déplacent et s’installent ailleurs.

En ce qui concerne les lacs, les niveaux d’eau sont bien remontés ce qui permet d’observer et de photographier les oiseaux plus près des affûts comme les cormorans, les aigrettes et les limicoles hivernants (bécassines, chevaliers culblanc…).

Les points d’eaux sont aussi animés par les prémices des parades de canards comme les souchets et les sarcelles d’hiver. C’est aussi à cette époque que le dortoir des hérons garde-boeufs est le plus rempli, les oiseaux se dispersant plus tard pour aller nicher.

Bonne découverte.
LADDDO

Sélections photos : Edith & Régis
Recherche et rédaction : Jessica

DECOUVRIR LA SELECTION

Les Sélections photos NOVEMBRE 2017

Les rigueurs hivernales sont arrivées et les oiseaux convergent vers les mangeoires. Les écureuils et les lapins ne sont pas en reste le tout surveillé par un épervier…

Une grande diversité d’espèces, des attitudes et des comportements parfois cocasses ont été habilement subtilisés par des photographes courageux ayant bravé le froid et l’humidité; ce qui nous offre une sélection de haut vol et de toute beauté.

VOIR LA SELECTION

Sélections mensuelles OCT2017

Les prémices de l’automne ont magnifié le Domaine des oiseaux: feuillages colorés, ciels rougeoyants, ambiance pluvieuse ou brumeuse au petit matin…
Les photographes y trouvèrent l’inspiration au travers d’une palette d’acteurs diversifiée: oiseaux, libellules, lapins, écureuils, grenouilles, papillons…
Le Domaine Des Oiseaux se mua en un véritable éden offrant des observations et des clichés somptueux. Complexe de respecter le quota de photos attribuées d’où quelques unes en bonus ;)
Félicitations à toutes et tous.

DECOUVREZ LA SELECTION CLIQUEZ ICI

Sélections mensuelles SEP 2017

La fraîcheur matinale, la durée du jour qui s’amenuise, les feuillages aux couleurs chatoyantes annoncent l’arrivée de l’automne.
Nos amis à plumes migrateurs ne s’y trompent pas; ils entament leur long voyage et font halte pour certains au DDO… parfois sous l’oeil affûté des rapaces.
Tandis que d’autres arrivent sur le site pour hiverner.
Vos superbes photos illustrent merveilleusement ce chasser/croiser saisonnier avec une belle diversité, des ambiances, des lumières douces ou de feu et des attitudes parfois cocasses.

Edith & Régis responsables des sélections.

DECOUVRIR LES SELECTIONS DE SEP2017

LES SÉLECTIONS PHOTOS D’AOUT 2017

Malgré un été très chaud et très sec voyant les niveaux d’eau reculer, le domaine n’a pourtant pas été déserté. De nombreux oiseaux, insectes et fleurs ont bravé les éléments pour y séjourner ou faire une halte migratoire. La magie a encore opéré avec à la clé de bien beaux clichés. Bravo à toutes et tous.
Bonne rentrée et à bientôt.

Cliquez ici pour découvrir notre sélection d’Août 2017

Les sélections photos de Mars 2017

Tout comme le printemps, les oiseaux sont arrivés dans leur domaine. Lieu de halte migratoire pour certains, tandis que d’autres y élisent domicile pour quelques temps. Les affinités, les chamailleries débutent chez les échasses; la quiétude des sarcelles, souchets s’en trouve perturbée. Ce regain d’activité n’échappe pas aux yeux affûtés de redoutables et superbes prédateurs tels les milans, épervier ou busard.

Une diversité d’espèces, de comportements offerts aux photographes qui surent les immortaliser merveilleusement.

Ce fut compliqué de n’en sélectionner que quelques unes…

DECOUVRIR LA SELECTION ICI

Les Sélections mensuelles FEVRIER 2017

Le printemps s’installe et les oiseaux sont de retour. Les grands cormorans et les aigrettes se gavent de poissons, les hérons mulotent, les passereaux dévalisent les mangeoires sous les yeux affutés de l’épervier . Au beau milieu de ce regain d’activité, de discrets visiteurs se laissent admirer telle l’oie rieuse, la perdrix ou encore la très discrète marouette ponctuée.

Félicitations pour vos somptueuses photos, à vos boitiers et au mois prochain.

Edith & Régis responsables des sélections mensuelles.

CONSULTER LA SELECTION

CONCOURS PHOTO DU 1er FEVRIER AU 28 FEVRIER 2017

Bonjour à tous !

Février l’hiver est là, froid, pluie, vent, parfois neige, on peut tout avoir et encore nous sommes au sud !

Nos amis ailés le savent et viennent faire halte au Domaine des Oiseaux, ils espèrent un peu plus de douceur et trouver la nourriture pour affronter le froid.

Nous allons croiser les passereaux, bien sûr, mais aussi les échassiers qui apprécient nos étangs ou les rapaces qui patrouillent à la recherche d’une proie.

L’oiseau sera au coeur de ce concours hivernal mais il sera aussi question d’ambiance !

Alors à vos albums, il va falloir compulser les photos hivernales de 2015 et 2016 prises entre le 21 décembre et le 21 mars pour nous faire frissonner !

Le vainqueur gagnera un bon d’achat d’une valeur de 40€ chez Jama.

PARTICIPEZ ICI

Les sélections photos de JANVIER 2017

Une météo frileuse en ce début d’année, les mangeoires furent fréquentées et les plans d’eau plutôt délaissés.

Où sont passés les sarcelles d’hiver et les pinsons du nord ? Heureusement, les passereaux furent nombreux et les photographes courageux pour immortaliser de superbes scènes et partager de merveilleuses photos.

Edith et Régis, responsables des sélections mensuelles.

DECOUVREZ LA SELECTION

 

SELECTIONS PHOTO DECEMBRE 2016

Une année s’éclipse pour en laisser poindre une autre à l’horizon.
Ce mois de décembre clôt 2016 en beauté avec une belle diversité, de somptueuses rencontres et de merveilleuses photos.

Sincères remerciements pour votre contribution, à vos boitiers pour 2017, que l’année commence avec allégresse.

Très bonne année 2017 à vous tous.
Edith & Régis responsables des sélections.

VOIR LA SELECTION

SELECTIONS PHOTO OCTOBRE 2016

Un mois d’octobre plutôt timide coté migration, mais tout de même quelques passages remarqués coté limicoles.

Tandis que gravelots, barges, chevaliers et bécasseaux on fait halte à Mazères avant de continuer leur route pour l’Afrique, quelques bécassines sont arrivées du nord pour s’éparpiller dans le pays pour l’hiver, et pourquoi pas rester un petit moment au Domaine des oiseaux.
Les premières grandes aigrettes, quant à elles, arrivent tranquillement mais surement…

Edith et Régis responsables des sélections mensuelles.

VOIR LA SELECTION

SELECTIONS PHOTO SEPTEMBRE 2016

Chers amis,

Voici notre sélection d’images du mois de septembre 2016.

Malgré la sécheresse et la chaleur qui persistent, la migration des passereaux était bien fournie. Gobemouches, rougequeues à front blanc et pouillot fitis ont fait halte au domaine des oiseaux pour notre plus grand plaisir.

Même si les limicoles étaient plus discrets, gravelots, bécasseaux et même une barge nous ont fait l’honneur de leur présence.

Sans oublier la grosse activité du moment avec les martins-pêcheurs, quand les jeunes essaient de se trouver des coins de pêche et que les couples défendent les leurs.

PARCOURIR LA SELECTION