Bienvenue

Notre association

Notre but est de réunir tous les passionnés de nature, les photographes, naturalistes, ornithologues, ou simple observateur au “Domaine des Oiseaux”. L’association a pour vocation de partager et d’échanger sur une plate forme « Web » des photographies, établir des comptes rendus d’observation, du comptage et référencement d’espèces via une base de données.

Contribuer à la valorisation du Domaine des Oiseaux en s’impliquant sur la communication, via site internet, sur l’élaboration de panneaux d’affichage pédagogiques, supports illustrés, et livres photos.
Proposer aux membres des sorties en groupe sur des sites ornithologiques réputés.

Soutenez-nous ! Engagez-vous ! Si l’association existe, c’est grâce à l’implication de bénévoles qui partagent passion et savoir-faire ! Ils contribuent à l’enrichissement et à la longévité du Domaine des Oiseaux au travers l’association. Merci pour votre implication.


VENEZ NOUS REJOINDRE


DOMAINE DES OISEAUX – Route d’Augé 09270 MAZERES – Ariège


Concours printemps 2020

Chercher les oeufs (en chocolat ?)
Par Gabriel L.

Le printemps est arrivé, cette saison privilégiée par les ornithologues et les photographes se déroulera en partie sans nous ! Les évènements mondiaux et tragiques qui se déroulent devant nos yeux dans un flux insupportable d’informations nous obligent à rester, pour beaucoup, dans nos intérieurs.

Les Amis du Domaine des Oiseaux vous propose un concours … presque en chocolat !!
Gardons le sourire et allons chercher dans nos disques les photos des couvaisons, les échasses et les Petits gravelots risquent d’être au « menu » mais tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir sous son objectif de telles scènes. Alors soyons inventifs, qu’y a-t-il dans les rayons des boulangers et des pâtissiers ?

Des poules et des coqs, bien sûr, et là aussi, il serait étonnant que nous ayons des photos de gallinacés en mémoire, mais nous avons bien sûr les Oies et les Canards du DDO avec leurs cortèges de petits. N’oublions pas les lapins qui nous font parfois l’amabilité de poser, voire les écureuils, qui font de belles gourmandises pascales !

Donc pour ce concours printanier, vous l’avez compris, nous allons chercher un sujet mignon-trognon en rapport avec le printemps et Pâques ! Scènes de couvaison, sujets pascals et surtout de belles photos qui nous feront rêver et surtout sourire ! La Nature est actuellement libre de l’Homme, nous lui souhaitons le meilleur pour 2020. 
Toute l’équipe des Amis du Domaine des Oiseaux vous donne r-d-v, nous espérons le plus tôt possible, sur ce site que nous adorons pour un samedi ou dimanche festif, le gagnant ne gagnera pas son poids en merguez ou brocolis bio mais sa photo imprimée d’une valeur de 50€ chez l’imprimeur de référence White Wall : www.whitewall.com/fr/cadeaux-photo/bons-cadeaux

NB : Tous les lots gagnés en 2019 et 2020 sont commandés (sauf celui de ce concours) et seront distribués lors d’un repas convivial et festif, dès que nous le pourrons.  

Rappel des règles pour participer au concours :

Uniquement les membres de l’association « Les Amis du Domaine des Oiseaux » peuvent participer et voter !

– Propositions des photos : du 5 Avril 2020 au 15 Mai 2020.
– les votes : du 16 Mai au 31 Mai 2020.



Projet – Le guide du Domaine des Oiseaux

Chers amis,

En cette période de confinement généralisée, de ce fait, nous avançons significativement sur notre nouveau projet Le Guide du Domaine des Oiseaux, un nouvel ouvrage en remplacement de notre bouquin annuel « Livre Photo » qui représentera la diversité ornithologique du site de Mazères, projet que nous vous avions présenté succinctement lors de l’assemblée générale fin 2018.

Rappel du contenu :

  • Histoire du Domaine des Oiseaux depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. 
  • Planches oiseaux potentiellement observables devants des observatoires en fonction des saisons.
  • Représentation des 220 espèces observées depuis 15 ans au Domaine des Oiseaux séparées en deux parties : d’abord les plus communes, puis les exceptionnelles. Chaque espèce sera détaillée et illustrée, la période de l’année où nous pouvons l’observer, la migration de l’oiseau régulière et saisonnière, traçage des couloirs migratoires… etc.
  • Fiches éthologiques/étymologiques des espèces rares accompagnées d’illustrations artistiques.  
  • Rapports de migration détaillés.
  • Bilan soulignant l’importance de protéger ce site et toute la biodiversité qui s’y trouve.

En conclusion vous l’avez compris, nous avons besoin de photographies d’espèces même réalisées hors du Domaine des Oiseaux. Chaque oiseau n’aura qu’une seule photo à son effigie, nous privilégierons donc les images où l’espèce est bien reconnaissable.

Vous pouvez proposez vos images couleurs en fonction de la liste des espèces ci-dessous, de bonnes définitions (minimum 1024px) au format paysage et sans signature : par mail sur notre adresse associative : lesamisdudomainedesoiseaux@gmail.com
Afin de pouvoir indiquer proprement les droits d’auteur sur l’ouvrage et par un souci d’organisation de gestion des centaines de photos que nous devrions recevoir par mail, il faudra nommer impérativement vos fichiers suivant cette syntaxe : nom-espece-nom-prenom-photographe.jpg

Il n’y a aucune limitation d’image, mais restez très raisonnable, proposez une photo par espèce mais surtout favoriser la photo de l’oiseau la plus exceptionnelle.

Par avance merci à tous pour vos contributions, nous vous tiendrons informé régulièrement de l’avancement de ce gigantesque projet collaboratif.

PS : nous avons besoin de volontaires !! : Vous vous sentez l’âme d’un poète ? Vous voulez vous affirmer en tant qu’artiste ? Vous souhaitez rédigez sur un sujet que vous adorez ? Proposez vos idées de contenu ? N’hésitez pas à poser votre candidature, ce projet est ouvert à tous ! 

mail : lesamisdudomainedesoiseaux@gmail.com

Bon confinement, prenez soin de vous.
Bien amicalement
Christophe.

Liste des espèces communes


Voici la liste des espèces dites « communes » (observées plus de 5 fois au Domaine des Oiseaux). Il y aura quand même dans cette catégorie un degré de rareté sur 3 niveaux, représenté par une pastille de couleur (vert, jaune, orange). Par exemple, la mésange charbonnière aura une pastille verte, car elle est très commune, en revanche la Nette rousse sera taguée orange. 

Canards, cygnes, oies
Bernache nonnette
Canard colvert
Canard pilet
Canard souchet
Cygne tuberculé
Fuligule milouin
Oie cendrée
Sarcelle d’hiver
Sarcelle d’été
Tadorne de Belon
Canard chipeau
Canard siffleur
Nette rousse
Oie rieuse
Fuligule morillon

Perdrix et faisans
Faisan de Colchide
Perdrix rouge

Grèbes
Grèbe castagneux
Grèbe huppé

Cormorans
Grand cormoran

Hérons et cigognes
Aigrette Garzette
Bihoreau gris
Cigogne blanche
Grande aigrette
Héron cendré
Héron garde-bœuf
Héron pourpré
Crabier chevelu
Cigogne noire
Ibis falcinelle
Spatule blanche

Rapaces diurnes
Aigle botté
Balbuzard pêcheur
Bondrée apivore
Busard Saint-Martin
Busard cendré
Busard des roseaux
Buse variable
Circaète Jean le blanc
Épervier d’Europe
Faucon crécerelle
Faucon hobereau
Milan noir
Milan royal
Élanion blanc

Rapaces nocturnes
Chevêche d’Athena
Chouette hulotte
Effraie des clochers

Râles, foulques, grues
Foulque macroule
Gallinule poule d’eau
Grue cendrée
Marouette ponctuée
Râle d’eau

Limicoles, sternes, goélands
Avocette élégante
Barge à queue noire
Bécasseau minute
Bécasseau cocorli
Bécasseau de Temminck
Bécasseau variable
Bécassine des marais
Bécassine sourde
Chevalier aboyeur
Chevalier arlequin
Chevalier culblanc
Chevalier gambette
Chevalier guignette
Chevalier sylvain
Combattant varié
Échasse blanche
Glaréole à collier
Goéland brun
Goéland leucophée
Grand gravelot
Guifette moustac
Guifette noire
Mouette mélanocephale
Mouette rieuse
Petit gravelot
Pluvier argenté
Sterne naine
Sterne pierregarin
Vanneau huppé

Pigeons et tourterelles
Pigeon biset
Pigeon colombin
Pigeon ramier
Tourterelle turque
Tourterelle des bois

Coucous
Coucou gris

Martinets
Martinet noir

Martin, guêpier, huppe
Guêpier d’Europe
Huppe fasciée
Martin-pêcheur d’Europe

Pics et torcol
Pic épeiche
Pic épeichette
Pic vert
Torcol fourmilier

Passereaux
Accenteur mouchet
Alouette des champs
Alouette lulu
Bergeronnette des ruisseaux
Bergeronnette grise
Bruant proyer
Cisticole des joncs
Bruant zizi
Bergeronnette printanière
Bouscarle de Cetti
Bruant des roseaux
Bruant jaune
Chardonneret élégant
Choucas des tours
Cochevis huppé
Corneille noire
Étourneau sansonnet
Fauvette des jardins
Fauvette grisette
Fauvette pitchou
Fauvette à tête noire
Geai des chênes
Gobemouche noir
Gobemouche gris
Gorge bleue à miroir
Grand corbeau
Grimpereau des jardins
Grive draine
Grive mauvis
Grive musicienne
Grive litorne
Gros-bec casse noyaux
Hirondelle de fenêtre
Hirondelle de rivage
Hirondelle rustique
Hypolaïs polyglotte
Linotte mélodieuse
Loriot d’Europe
Merle noir
Mésange bleue
Mésange charbonnière
Mésange noire
Mésange à longue queue
Moineau domestique
Moineau friquet
Moineau soucie
Pie bavarde
Pie grièche écorcheur
Pinson des arbres
Pinson du nord
Pipit des arbres
Pipit farlouse
Pipit spioncelle
Pouillot de Bonelli
Pouillot fitis
Pouillot véloce
Rémiz penduline
Roitelet triple bandeau
Rossignol philomèle
Rouge-gorge familier
Rouge-queue noir
Rouge-queue à front blanc
Rousserolle effarvatte
Serin cini
Sittelle torchepot
Tarier des prés
Tarier pâtre
Tarin des aulnes
Traquet motteux
Troglodyte mignon
Verdier d’Europe

Liste des espèces rares

Canards, cygnes et oies
Fuligule nyroca
Harle huppé
Harle bièvre
Oie à bec court
Ouette d’Egypte
Tadorne casarca

Grèbes
Grèbe a cou noir

Hérons et cigognes
Blongios nain
Butor étoilé

Rapaces diurnes
Aigle royal
Autour des palombes
Faucon d’Eleonore
Faucon émerillon
Faucon pèlerin
Vautour fauve

Râles, foulques et grues
Marouette poussin
Outarde canepetière
Talève sultane

Limicoles, Sternes et Goélands
Barge rousse
Bécasse des bois
Bécasseau maubèche
Bécasseau sanderling
Bécasseau tacheté
Chevalier stagnatile
Courlis cendré
Courlis corlieu
Huîtrier pie
Mouette pygmée
Oedicneme criard
Phalarope à bec large
Phalarope à bec étroit
Pluvier doré
Sterne Caspienne
Sterne Hansel
Tournepierre a collier
Vanneau sociable

Coucous
Coucou geai

Martinets
Martinet à ventre blanc

Martins, guêpiers, huppe
Rollier d’Europe

Pics et torcol
Pic noir

Flamants
Flamant rose

Passereaux
Bec-croisé des sapins
Bergeronnette citrine
Bouvreuil pivoine
Bruant ortolan
Fauvette passerinette
Hirondelle rousseline
Locustelle tachetée
Merle à plastron
Phragmite des joncs
Pie grièche à tête rousse
Pipit rousseline
Pouillot siffleur
Roitelet huppé
Rousserolle turdoïde

Sortie associative – Faune pélagique de Méditerranée

Chers amis,

Nous vous proposons une sortie en mer au départ de Canet-en-Roussillon afin d’observer la faune pélagique de Méditerranée.
Lors de cette sortie nous pourrons voir des oiseaux marins et divers migrateurs, des baleines et des dauphins, des poissons lunes et pourquoi pas des tortues ! 

POINTS DE RDV GPS

  • Rendez vous le 18 AVRIL 2020 à 6h00 précises au péage de Mazères.
  • Possibilité pour les Toulousains d’être récupéré au péage de Villefranche de Lauragais à 6h30. Sortie 20 Péage de Villefranche.

GPS péage de Mazères: goo.gl/maps/9NnJkLoQq7D2
GPS Péage de Villefranche de Lauragais : goo.gl/maps/96KmvvKhzoo

INFOS

  • Nous avons rendez-vous au port à 8h30 pour un départ à 9h et un retour à 19h.
  • Prévoir un casse-croûte pour midi, il est aussi possible de se restaurer sur place (snack à bord).
  • Prévoir pour ceux qui ont le mal de mer des cachets style « Mercalm » à prendre 30min avant le départ.
  • 9 places sont disponibles dans le minibus.
  • Offre réservée aux membres de l’association LADDDO à jour de la cotisation 2020.

MODALITÉS

  • Règlement par chèque à l’embarquement (82euros, 77euros avec la remise de groupe si nous remplissons le bus). L’association prend en charge le minibus + gazole + péage.

ATTENTION : Étant très dépendant de la météo et en particulier du vent, il est impossible de prévoir trop longtemps à l’avance si nous pourrons prendre la mer. Nous aurons confirmation que la sortie aura lieu le 17 à partir de midi (information que nous transmettrons ici).

RESERVATION 

Dès à présent, merci de réserver votre place ci-dessous en précisant > Nom / Prénom / Pseudo/Lieu de ramassage souhaité.



Concours hiver 2020

Les hivernants campent au Domaine des Oiseaux et les photographes peaufinent leurs réglages pour sortir la photo du jour en constatant que l’hiver est bien timide en ce début d’année !
Pendant les longues minutes d’attente et d’observation, nous pouvons détailler chaque partie du corps de l’oiseau, du bec au croupion, et notre objectif « traque » pacifiquement tous les affamés de la mangeoire ou les hôtes des étangs.


Sur notre galerie, toutes les positions, des plus acrobatiques aux plus saugrenues, sont exposées et si nous en retenions une … inspirée par la plus belle des Reines : Cléopatre !?
Nous nous rappelons de nos cours d’histoire et de ces curieux Egyptiens qui marchaient de profil et nous savons tous que les oiseaux du DDO nous montrent souvent leurs meilleures silhouettes.
Chacun verra un profil grec ou égyptien dans sa photo … de l’Aigrette ou du Pinson ! 


Vous avez, bien sûr, compris que notre challenge de ce début d’année 2020 sera de rechercher dans nos « Téras » de mémoire le profil parfait de l’avifaune présente à Mazères.

Le gagnant de ce challenge profilé complètera ses connaissances ornithologiques régionales avec :


L’Atlas des oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées.



ADHÉSION À L’ASSOCIATION POUR L’ANNÉE 2020

Chers amis,

Vous pouvez dès maintenant faire votre demande d’adhésion pour l’année 2020 à l’association « Les Amis du Domaine des Oiseaux ». Pour les nouveaux adhérents, l’inscription se fera en trois étapes :

  • Compte flickr actif (gratuit) obligatoire.
  • Demande d’adhésion à l’assoc. via le formulaire : CLIQUEZ-ICI
  • Inscription sur notre groupe de partage photo : LADDDO

Impératif : L’inscription à l’association doit se faire uniquement en ligne.  Clôture des inscriptions : 1 Aout 2020

Nous vous rappelons que le partage et la convivialité sont les valeurs fondamentales des Amis Du Domaine Des Oiseaux. Avant d’adhérer, nous vous demandons de les respecter. Nous serons très heureux de vous compter parmi nous pour cette année 2020.



Concours Automne 2019

Organisateur Gabriel LEBOFF.

On rentre et on se plume !!! 

Mais si ! Nous rentrons, frais, reposés et de bonne humeur ! Mais nous ne sommes pas seuls !

Nos amis ailés rentrent aussi, les migrateurs rejoignent Mazères pour une halte bien méritée avant de franchir les Pyrénées et l’Espagne jusqu’à l’Afrique. 
Les sédentaires continueront à profiter du havre de paix qu’est le Domaine des Oiseaux et les jeunes nés cette année visiterons les haies, les bosquets et les étangs ariégeois.

Au fil des concours, nous essayons de mettre en valeur le site et bien sûr les oiseaux, la faune et l’environnement. Chacun avec sa sensibilité et sa technique mettra en valeur une saison, un arrière-plan ou une couleur, une action ou une émotion.

De toutes les photos proposées par les participants, il y a une constante à laquelle nous pourrions consacrer le sujet de ce concours automnal = les plumes !!

Petite parenthèse « scientifique » 😅 = La plume, élément caractéristique de la classe des oiseaux, est une production tégumentaire complexe constituée de β-kératine. Comme les poils, les écailles, les ongles, les griffes ou les sabots, les plumes sont des phanères. (Wikipédia)

A nous de magnifier cet élément qui se retrouve sur tous nos sujets de prédilection, nous avons toutes et tous des photos de volées de plumes pour un territoire, un arbre, une proie, une belle dame serrée de près par deux mâles, un toilettage perfectible, les exemples ne manquent pas !

Comme nous sommes photographes et donc esthètes ( si, si ne soyons pas modestes !), nous allons plonger dans nos mémoires automnales des années 2014 à 2019 pour mettre en valeur les plumes de nos amis ! 

Le vainqueur verra son abonnement Flickr remboursé par l’Association pour l’année 2020.



Sélections JUIN 2019

C’est la saison des jeunes !

Beaucoup de petits sont observables en ce moment, la plupart encore nourris par leurs parents. Un jeune Pic vert s’est approché très près d’un observatoire, ce qui permet de bien voir son plumage moucheté.
Un jeune Hypolaïs polyglotte a été photographié également. Les plumes de la queue très courtes indiquent un tout jeune oiseau qui vient de sortir du nid.

Quelques petites Échasses blanches sont nées également. Elles sont sous la protection de leurs parents, qui les surveillent sans arrêt et les réchauffent sous les plumes de leur ventre. Mais il arrive parfois que les prédateurs soient plus tenaces, comme cette Pie bavarde, qui a réussi à attraper un jeune. C’est une scène très dure à voir, mais elle aussi a des petits à nourrir.

La plupart des Sternes pierregarins couvent encore, bien que certains poussins soient nés. Dès qu’un intrus passe dans le coin, il se fait houspiller, comme cette Aigrette garzette qui n’est pas resté sur l’îlot bien longtemps.

Nous avons également eu un passage d’ardéidés non nicheurs ici : un Héron pourpréet un Crabier chevelu, ayant terminé ou raté leur nidification. Ils traînent aux alentours avant de redescendre d’ici 1 mois ou deux vers le sud.

Autre passage, mais familial cette fois : des Guifettes noires. Un groupe d’une dizaine d’individus, jeunes et adultes, a survolé l’étang d’Augé. Il s’agit très probablement de nicheurs qui viennent du nord, peut-être de Brenne par exemple, et commencent à repartir tranquillement vers leurs quartiers d’hiver.

La saison des insectes bat son plein ! Beaucoup de libellules sont de sortie, comme cet Orthétrum à stylets blancs. Il ressemble comme deux gouttes d’eaux à l’Orthétrum réticulé, mais les appendices à l’extrémité de son abdomen sont blancs.
Un papillon assez particulier, la Carte géographique. Elle vole en deux générations. La première, dite vernale, est issue de chrysalides ayant passé l’hiver. Les papillons apparaissent vers le mois de mai et ont le dessus des ailes orange tacheté de noir. La seconde génération, qui apparaît vers la mi juillet, a le dessus des ailes très sombre, presque noir, avec une rangée de taches blanches. Cela s’appelle le dimorphisme saisonnier.

Bonne découverte.
LADDDO

Sélections photos : Edith & Jessica, Christophe.
Recherche et rédaction : Jessica
Coordination : Christophe



Concours photo Eté 2019

A l’heure où tous les membres de notre association sont en train de choisir la meilleure crème solaire et le meilleur répulsif pour ces vacances de rêve, le concours estival ne tombera pas à l’eau ! 
Rassurez-vous, nous n’allons pas vous demander la photo prise à midi en plein soleil avec comme unique ombre le tronc dégarni situé loin à l’horizon, le bureau de l’association aura pitié de ses membres !!

Nous mettons souvent un sujet dans nos viseurs, et pourtant nous avons tous bien des photos avec deux sujets ! 
On l’a parfois fait exprès, et parfois non, au moment de traiter les photos on s’aperçoit que l’autofocus du boîtier est franchement bon (à moins que ce ne soit le photographe !) et que les deux oiseaux sont nets !
Mais parfois la surprise est totale, le passereau sur lequel on s’était focalisé cachait un autre individu au moins aussi intéressant que le sujet visé initialement.

Vous avez deviné ? Les deux font la paire ! Nous avons tous dans nos mémoires numériques des photos avec un couple en pleine cour nuptiale, une mère donnant la becquée à son petit, une querelle de territoire ou tout simplement deux oiseaux d’espèces différentes cherchant leur nourriture.

Le joli bokeh travaillé au petit matin pour mettre en valeur le limicole tant espéré, révélera peut-être en plus une silhouette onirique insoupçonnée donnant un cachet unique à votre photo !

Alors pour ce concours, sortons de notre confort photographique et cherchons dans nos disques durs de 2014 à 2019 la photo d’un tête à tête le plus inventif possible, oiseaux, insectes, reptiles, mammifères, la faune du Domaine des Oiseaux offre un champ d’investigation presque infini !

Le gagnant de ce concours estival deviendra incollable sur les rapaces avec un livre passionnant sur l’identification des rapaces en vol : « Identifier les rapaces en vol, Europe, Afrique et Moyen-Orient »

www.delachauxetniestle.com/ouvrage/identifier-les-rapaces…

Rappel des règles pour participer au concours :

Uniquement les membres de l’association « Les Amis du Domaine des Oiseaux » peuvent participer et voter !

– Propositions des photos : du 11 JUILLET 2019 au 22 SEPTEMBRE 2019.
– les votes : du 23 SEPTEMBRE au 6 OCTOBRE 2019.

Règlement de proposition des photos :

1. Photos prises exclusivement au Domaine Des Oiseaux à MAZERES.

2. Une Proposition d’image par participant sous la thématique imposée.

3. Age de la photo proposée : Photo de l’année 2014, 2015, 2016,2017, 2018 et 2019.

4. La photo proposée sur ce fil sera au format moyen 500 pixels précédée de : exemple : « #1 » #2 « #3 « #4 etc…. en respectant bien la chronologie.

5. A échéance, vous voterez pour vos 3 photos préférées avec la syntaxe
EX: #10;#25;#32

6. Toute photo non conforme au thème sera retirée sans préavis.



Sortie associative – Piau Engaly – 13 Juillet 2019

Chers amis,

nous vous proposons une sortie en groupe à la rencontre des Marmottes des Alpes à Piau Engaly au coeur du parc national des Pyrénées.
Nous allons profiter de ce site exceptionnel pour observer les marmottes et la faune montagnarde, nous pourrons peut être y croiser les Isards, Vautours, Gypaètes, Traquets Motteux, Monticoles, Chocards, Craves, etc… Prévoyez également votre matériel macro, les insectes locaux seront aussi au rendez-vous.

MODALITES

– 8 places sont disponibles dans le minibus.

– Priorité aux membres n’ayant pas encore participé à une sortie associative en 2019

– Sortie réservée aux adhérents de l’association à jour de leur cotisation.

– Rendez vous le Samedi 13 Juillet 2019 à 6h00 précises au péage de Mazères

– Pour les toulousains, nous pouvons vous récupérer sur l’aire de covoiturage de Capens à 6h40. 

– Prévoir votre casse-croûte pour le midi.

POINTS DE RDV GPS
GPS péage de Mazères: Cliquez ICI
GPS Aire de covoiturage de Capens : Cliquez ICI

RESERVATION 
Dès à présent, merci de réserver votre place ci-dessous en précisant > Nom / Prénom / Pseudo/Lieu de ramassage souhaité.



Activité associative Soirée Papillons de nuit 22 juin 2019

Chers amis, 

L’association « les Amis du Domaine des Oiseaux », vous propose une soirée à la découverte des papillons nocturnes du Domaine des Oiseaux. Les papillons ne sont pas les seuls insectes que nous pouvons voir, coléoptères et diptères peuvent également être de la partie !

MODALITÉS

– Rendez-vous entre 19h30 / 20h au « Cabanon associatif » 

– Nous ferons un pique-nique convivial où nous mettrons en commun les vivres de chacun.

– Pour les photographes, prévoir un flash car l’éclairage des ampoules n’est pas suffisant pour la prise de vue. Le flash intégré de l’appareil est suffisant.

– Cette sortie étant totalement dépendante de la météo, nous préciserons ici même son maintien ou son annulation la veille.

Dès à présent, merci de vous inscrire ci-dessous en précisant > Nom / Prénom / Pseudo 

A très bientôt !



LES SÉLECTIONS PHOTOS MAI 2019

Nous sommes en plein cœur du printemps, certains oiseaux se font discrets alors qu’ils couvent, tandis que pour d’autre l’élevage des jeunes bat son plein.

C’est notamment le cas de quelques passereaux, comme le Merle noir et la Cisticole des joncs qui ont pu être observés faisant des réserves d’arthropodes dans leur bec.
D’autres sont plus en avance. Les Mésanges charbonnièresTariers pâtres et Mésanges à longue queue doivent déjà s’occuper des jeunes fraîchement sortis du nid !
Les Cigognes blanches du centre de réintroduction sont elles aussi en plein élevage des jeunes. 

Les Sternes pierregarins sont passées à l’étape supérieure, puisque quelques accouplements ont été observés. 

Nous avons eu la surprise d’observer un couple de Fuligules morillons, espèce assez peu courante au domaine. En France, ces oiseaux nichent dans les 2/3 nord du pays et aussi en petits effectifs sur le pourtour méditerranéen. C’est un canard plongeur, qui se nourrit de mollusques, de larves d’insectes et de végétaux.

D’autres migrateurs passent encore, ce mois de mai a été assez riche en observations. Combattant variéChevalier gambetteGrand gravelotChevalier aboyeurChevalier sylvain et Bécasseau variable. Ces derniers commençaient à mettre leur beau plumage nuptial au ventre noir.

Autre oiseau qui niche dans nos campagnes, la Pie-grièche écorcheur. Elle ne se reproduit pas sur le domaine, et bien que nicheuse dans les environs, on ne la voit pas si souvent que ça. C’est un oiseau qui chasse à l’affût, surtout de gros insectes mais il lui arrive d’attraper de petits mammifères, reptiles ou oiseaux. Elle empale parfois ses proies pour les décortiquer plus facilement ou pour faire des réserves, sur des buissons épineux ou du fil de fer barbelé. Ces réserves sont appelées « lardoirs ».

Observation toujours intéressante, bien que relativement fréquente, un Aigle botté. Un nombre assez important de couples se reproduit au pied des Pyrénées. Bien sur, le passage de cet oiseau déplaît fortement aux corneilles, qui ne cesseront de la poursuivre que lorsqu’il se sera éloigné de leur territoire.

Avec la végétation qui devient de plus en plus touffue et les températures qui se réchauffent, de nombreux arthropodes entament leur cycle annuel.
Dans les herbes hautes, il est facile d’observer la saltique Evarcha arcuata, chassant de petits insectes ou même d’autres araignées. Elle est capable de faire des sauts très impressionnants. Cette araignée ne construit pas de toile, mais elle produit quand même de la soie qui sert à la femelle pour la confection du cocon. Les deux sexes s’en servent aussi en fabricant un fil de secours lorsqu’elles sautent. Le fil est fixé au support de départ, et retient l’araignée si elle rate son saut.

Parlons maintenant de deux petites punaises assez particulières : Phymata crassipeset Geocoris erythrocephalus.
La première fait partie de la famille des Reduviidae, des punaises prédatrices. Phymata crassipes, aussi appelée la Punaise guitare ou Punaise à pattes de crabe fait un peu penser à une mante religieuse. Comme elle, elle possède des pattes ravisseuses qui lui permettent d’attraper ses proies. Elle les pique ensuite avec son rostre, qui les paralyse et liquéfie l’intérieur de leur corps. Il ne lui reste plus qu’à aspirer le tout !
La deuxième fait partie de la famille des Lygaeidae. On la reconnait facilement à sa grosse tête orange élargie sur les côtés. Elle aussi possède un rostre, mais beaucoup plus fin que celui des réduves. Elle se nourrit de petits invertébrés, pucerons, psylles et acariens.

Bonne découverte.
LADDDO

Sélections photos : Edith & Jessica, Christophe.
Recherche et rédaction : Jessica
Coordination : Christophe



Les sélections photos AVRIL 2019

La saison des amours se rapproche sérieusement pour certains oiseaux. Echasses blanches et Petits gravelots se sont accouplés, c’est décidé, ces couples là resteront ici pour élever leurs petits.

Ça s’agite aussi chez les passereaux. Les Linottes mélodieuses construisent leur nid dans les buissons d’ajoncs qu’elles revendiquaient le mois dernier. Nous avons même pu observer les premières jeunes Mésanges à longue queue sorties du nid.

Plusieurs nicheurs sont arrivés mais prennent leur temps. C’est le cas des Tourterelles des bois, des Fauvettes grisettes et des Rossignols philomèles. Le chant de ces 3 espèces nous rappelle que le printemps est bel et bien là !
Le rossignol chante même la nuit. En effet, les mâles arrivent les premiers sur les sites de reproduction, et chantent pour attirer les femelles qui sont encore en migration. Mais ces dernières migrent essentiellement de nuit, les mâles doivent donc s’adapter.

Les premières Sternes pierregarins sont arrivées, et elles commencent doucement à avoir des comportements de parade. 

Pour d’autres, la migration n’est pas terminée. Plusieurs espèces se sont arrêtées au domaine des oiseaux : Chevalier arlequinChevalier gambetteChevalier aboyeurCombattant variéGrand gravelotAvocette élégante (assez rare ici, elle est bien plus commune sur le littoral surtout Atlantique) et Bécasseau de Temminck. Ce dernier, très petit, ressemble beaucoup au bécasseau minute. Il s’en distingue par divers critères, le plus simple étant la couleur des pattes : noires pour le minute, jaune verdâtre pour le Temminck. Cette espèce nichant du sud de la Norvège à l’est de la Russie passe régulièrement en France lors de sa migration, mais ils ne sont jamais très nombreux.

Un Héron pourpré s’est arrêté quelques jours, se régalant de lézards et de serpents, donnant l’occasion de faire des observations assez particulières.

Autre migrateur peu banal au domaine, la Canard chipeau. Cette espèce niche en France de manière éparpillée, dans des régions d’étangs et de marais, comme la Dombes, la Brenne ou la Sologne.

Dans les passereaux migrateurs que nous voyons régulièrement, ont été observés le Rougequeue à front blanc et le Gobemouche noir (bien plus nombreux lors de la migration d’automne).

Les premiers Machaons sont de sortie. Les individus que l’on voit en début de saison sont issus de chrysalides ayant passé l’hiver.

Sélections photos : Edith & Jessica
Recherche et rédaction : Jessica
Coordination : Christophe